Moi tout simplement

La mésestime de soi

Récemment j’ai eu quelques remarques de mon entourage sur ce trait de caractère qui me caractérise bien … je me sous estime en permanence !

Au delà du fait que ça peut agacer les personnes qui m’entourent, j’ai blessé également sans m’en rendre compte. Du coup je voulais faire un petit billet confession.

La mésestime physique

Comme vous le savez, il y a 4 ans j’étais en obésité morbide. Je pesais 113kg pour 1m59. Autant vous dire que me regarder dans le miroir était devenu insupportable. J’avais le visage bouffi, la peau surtendue, les déplacements me faisaient suer à grandes eaux … et tout cela m’empêchait d’avoir recours à une seconde FIV.

J’ai alors décidé d’avoir recours à la sleeve.
J’ai perdu en 6 mois une cinquantaine de kilos … J’avais à peine le temps d’acheter des habits qu’ils ne m’allaient déjà plus. Je ne me suis pas vu maigrir…
Une fois ce corps apprivoisé et que j’ai commencé à aimer, je suis de nouveau tomber enceinte …. naturellement … sans FIV, sans piqûre, sans procédure invasive …
J’ai pris un tel plaisir dans cette grossesse que j’ai repris 20kg ! Je me sentais belle je l’avoue, épanouie.

C’est après que les choses se sont gâtées.

Après mon accouchement, j’ai vite perdu 13kg. Néanmoins, les 7 derniers, une horreur … impossible. De plus, mon corps a de nouveau beaucoup changé. Plein de cellulite aux cuisses, mes hanches qui se sont élargies de nouveau, la poitrine qui est repassée du C au D et les bras plein de gras !!!

7 kg bien répartis partout !!!

Du coup du 38/40 je suis passée au 42/44 …ce n’est pas un drame en soi mais pour moi qui avait repoussé mes limites et mes peurs pour cette opération, pour cette transformation …
Je suis déçue aujourd’hui de ne plus être au point tant espéré !

Alors je ne dis pas que je suis grosse mais je me sens grosse. J’ai de nouveau du mal à me regarder dans le miroir … je ne vois pas ce que les autres voient. Je vois juste ce que je ne suis plus !

Quand je parle de mes complexes à mes collègues, elles me rassurent, elles me guident vers des vêtements que je ne me verrais plus porter.

L’autre fois ma collègue et moi sommes allées à Kiabi pendant la pause déjeuner.
J’essaie une jupe assez courte pour moi (qui arrive au genou quoi !!) et je l’achète sur ses conseils !
Sans être certaine de mon achat, je complexe tellement sur mes mollets et mes cuisses.
Le soir je la réessaye à la maison et je demande à mon fils de me prendre en photo.

Sur la photo je me suis trouvée jolie.

Mais entre ce que le cerveau perçoit et les yeux … il peut y avoir une énorme différence.

De moi même, sans photo, juste en me regardant … je ne me voyais pas du tout pareil !

Je reste cette femme malmenée par son corps ou qui a malmené son corps et qui du coup n’est pas sûre d’elle.

La mésestime de soi ou le manque de confiance en soi

Premier exemple assez récent :


J’ai eu mon premier bilan professionnel suite à ma première année en tant qu’AESH.
Je suis arrivée à l’entretien peu sûre de moi, avec plein de questions dans la tête et surtout …

Comment ma hiérarchie me perçoit-elle ?

J’avais raison de m’en faire, mon manque de confiance en moi a été vite perçu et du coup j’ai dû justifier que je me sentais bien dans l’établissement et légitimer ma place.
Alors je travaille bien, j’y mets tout mon cœur mais à cause de ce manque de confiance, je renvoie une image négative.
Comment scier la branche sur laquelle on est assise ! c’est dommage !

Heureusement que j’ai cette facilité à communiquer … cela m’a permis d’expliquer mon positionnement, de montrer que je voulais continuer dans cet établissement et que la confiance en moi allait venir ! Que c’était une première année où j’essuyais un peu les plâtres … et oui je passe d’AVS en primaire avec des moins de 10 ans à des lycéens de 16 ans … forcément les attentes n’étaient pas les mêmes.

Au final j’ai eu une bonne évaluation !

Deuxième exemple au sein de la blogo :

C’est encore un fait significatif de la mésestime de moi-même….
Je me suis abonnée à un groupe d’entraide entre blogueuses, on se lance des challenges, on s’entraide énormément … alors quand je dis « on » …. On m’aide énormément vu que je débute !

Je suis souvent en demande de conseils sur ce que je peux faire ou non et comment le faire. Mine de rien, il ne suffit pas d’ouvrir une page facebook, un insta et un blog … On doit relier les réseaux avec d’autres afin d’élargir nos vues, on doit travailler sur le design du blog, créer des images, c’est un gros boulot …


Heureusement Yasmine de Ma Vie Mes Humeurs est d’une sacré aide. Elle propose un coaching et des créations de blogs afin d’aider les débutantes comme moi à bien démarrer. D’ailleurs si vous êtes dans mon cas … n’hésitez pas à faire appel à elle. Tous les détails sont en lien. Elle a une patience en or, il en faut avec moi hihi

Bref, je me suis égarée un instant….

L’autre fois justement sur la page du groupe, le statut du jour, disant que malgré mes difficultés j’avais su les écouter et aller au delà de mes angoisses pour avancer. Et sur le coup je n’ai pas du tout perçu ça comme un compliment … je me suis sentie inférieure et pointé du doigts. Je ne voyais que le mot « difficultés ». J’ai répondu avec beaucoup de second degré comme je le fais si souvent …

Le second degré et le dénigrement de moi même est ma spécialité !!

Et au lieu d’un merci pour ce compliment j’en ai oublié la politesse.
Pourtant j’ai toujours mis un point d’honneur à remercier chaque personne qui a pu m’aider dans tous les domaines que ce soit.

Vous voyez où peut vous mener ce manque de confiance en vous ? Dans des situations encore plus désagréables. On se sent mal du départ … mais c’est encore pire après …

Le passé gravé

Il est vrai que notre parcours de vie laisse des traces.
Que les personne que l’on rencontre peuvent occasionner des blessures profondes … un ancien amoureux m’a dit pendant des années que j’étais » trop grosse », un autre « trop nulle » ou « bonne à rien ». Forcément ça reste gravé dans notre tête.

Ca laisse des cicatrices à l’âme.

On se construit avec ces blessures … ou l’on se déconstruit …

On prend du temps à s’accepter telle que l’on est, avec nos défauts et nos faiblesses. Le tout est d’essayer de progresser et de se remettre en question.

Je jouais beaucoup sur le second degré pour me sortir de situations embarrassantes mais je me rends compte avec le temps que les gens, d’une, n’ont plus d’humour … ou de deux ne sont pas réceptifs à cet humour décalé.

Mon but aujourd’hui est de faire un travail sur moi même… me trouver légitime dans mon métier, dans la blogosphère ou n’importe où ailleurs.
Je dois m’accepter comme je suis et travailler sur l’image que je reflète.

Et vous, avez-vous une bonne image de vous-même ?

6 commentaires sur “La mésestime de soi

  1. Merci pour ces confessions. C’est dommage effectivement de se tirer une balle dans le pied, mais je suis un peu comme toi, peur de mal faire, je suis assez perfectionniste dans ce que j’entreprends, j’aime tout contrôler hors bien souvent ce n’est pas possible alors je me dévalorise.. Entre ceux qui se la racontent et qui ont un égo sur-dimensionné et ceux qui se sous-estiment il faudrait trouver le juste milieu 😉

    J'aime

  2. Moi je trouve que tu as écrit un article très intéressant. Déjà, c’est bien que tu arrives à mettre des mots là-dessus et j’espère que cela va te permettre d’avancer.
    Je pense également qu’on en est toutes un peu là… peur de mal faire, peur de décevoir, de demander, de passer pour une nulle.
    Dans quelques mois, tu nous feras peut-être un article sur ta progression dans les différents domaines.

    Aimé par 1 personne

  3. Merci c’est très gentil.
    Pour l’article sur les améliorations dans quelques mois… comme ça fait 38 ans que j’y travaille … pourquoi pas dans quelques années… à la retraite … quand je n’aurais plus rien à prouver 🤣🤣🤣🤣 (toujours mon second degré 🙃 je suis un cas perdu lol)

    J'aime

  4. Je valide la progression dans quelques mois. Si je n’avais pas cru en moi malgré toutes les difficultés tu n’aurais pas pu me faire ce si joli clin d’œil. Tu vas y arriver, tu progresses c’est déjà bien. La preuve tu n’as pas mis de photos perso et on a très bien compris ton point de vue ☺️

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.